Mon panier

 x 

Panier Vide

Avec son roman documentaire Manipulation Catherine  Armessen obtint le Prix Littré en 2008. Avec La Marionnette elle signait un roman policier masqué “haut de gamme“ qui captivait fortement le lecteur jusqu’à lire la nuit !   J’ai aimé au point de le relire.

 

Tu me reviendras  tient du roman documentaire avec un  fort accent de “thriller select“ Il vous donnera le frisson. 

Nous plongeant  de très près dans le quotidien du monde de la médecine, qu’elle soit libérale ou hospitalière, son aspect contemporain est d’un impact parfait sur nous en cette période. Cet univers très serré autour de ce qui  est souvent  un apostolat,  présente des cas de figures  semblables à côté d’autres de personnalités qui tendent à se détacher d’une manière ou d’une autre de l’ambiance et du caractère général.

Nathalie et David sont tous deux de la partie, ils ont deux enfants Garance et Corentin qui ressemblent aux ados de notre temps d’avant  Covid. Cette jolie famille d’apparence confortable habite non loin de Fontainebleau et Barbizon.

L’existence de ce couple est branchée sur un train de vie tendu par les incontournables paramètres de  la société actuelle, contrainte par ses exigences. Exigences pour certaines impératives , bien que peu à peu chacun s’y soit  soumis sans avoir pu en faire tous les choix… les années passèrent.

Et, soudain, le matin de son anniversaire Nathalie reçoit 23 roses ! Par malheur c’est David  rentré à la suite d’un oubli, qui ouvre l’enveloppe  d’accompagnement. Elle est anonyme et laisse supposer qu’elle provient d’un amant ! Cet homme surmené par son existence, ne cherche même pas à connaître la vérité. Il abandonne d’un coup famille et clientèle ! Et envoie un remplaçant à son cabinet pour toute explication.

Le père de Nathalie est médecin  la retraite . Ses beaux-parents sont du même milieu.

Autrefois Nathalie a été victime d’un grave accident de voiture avec pour séquelles de pertes de mémoire.

Une chape de plomb dégringole sur Nathalie ! Son esprit n’a plus de repos !

À partir de ce jour d’anniversaire et de roses, elle échappe à son existence propre, sa volonté est comme invalidée . Elle subi  la loi d’un tyran meurtrier introuvable qui s’inscrit en son  juge vengeur  ourdissant une suite de lettres, lui annonçant son exécution à mort . Une suite d’actes  incompréhensible se dressent devant elle, comme le fait  d’une main solide, mystérieuse habile. Une volonté appartenant à qui semble la connaître depuis ses premières années professionnelles.

Ses proches dans un premier temps ne saisissent pas ce qui arrive. Parents et beaux parents prennent en charge les enfants…Elle doit remplacer David à son cabinet. Elle fait une rencontre heureuse … Mais elle sera happée par les manœuvres de son ennemi tapi et déguisé et ne sortira de ce cauchemar que par miracle.

La marche obsédante des événements d’une écriture économe et d’un souffle soutenu ne laisse place à aucune distraction de la part du lecteur.  Le e suspense demeure jusqu’à la fin, même si une hypothèse très tard dans le déroulement peu surgir. Le description des Cas de maladies mentales  touchant certaines personnes vient d’une scientifique d’un niveau remarquable. Mais aucune cuistrerie n’encombre le récit qui demeure littéraire et parfois poétique tout au long du parcours.

Comme dans La Marionnette la fin est inattendue et terrifiante . À lire absolument.

Amalthée

Éditions Saint Léger   

 

Connexion

Les livres

Hélène Cadouin dite "AMALTHÉE"

Borde Basse

82 150 Saint Amans du Pech

France

Aller au haut