Mon panier

 x 

Panier Vide

L’événement musical

 

1er  Prix au concours Reine Élisabeth de Belgique 

Le Jeune Lorrain Jonathan Fournel a remporté samedi 28 mai à onze heures du soir, après la suite des épreuves habituelles mais hors public,[1] le Prix reine Élisabeth de Belgique.[2]

Depuis la même récompense attribuée à Franc Braley en 1991, aucun pianiste français n’a remporté ce prix prestigieux entre tous par ses exigences.
En 1978 un autre pianiste français d’origine libanaise, Abdel Rahman el Bacha le remporta à l’âge de vingt ans après avoir suivi ses études à Paris (Lycée Racine et CNSMD Paris) .

 

Jonathan Fournel

 

C’est une merveilleuse surprise pour nous tous  de  voir un tel  artiste, d’un savoir accompli, pluridisciplinaire, doté d’un talent absolument personnel au  caractère original, remporter ce prix prestigieux et haut placé entre tous.

Il se présente à nos yeux et à nos oreilles émerveillés, habité d’une jeune et cependant  profonde expérience vivante, comme  d’une grande et noble  virtuosité , le geste sobre et généreux, l’âme épanouie .

Déjà habitué des scène internationales et des orchestres de nombreuses nationalités, il nous offre l’image d’un artiste en tous points remarquable.

Né le 2 octobre 1993, Jonathan,  fils  du professeur Fournel enseignant du Conservatoire de Sarreguemines , entre tout jeune  à ce même établissement.

En 2000 il y est admis chez Marianne Henry.  L’année suivante il part chez Stéphane Seban au Conservatoire de Strasbourg.

Patricia Pagny sera son professeur particulier dès cette année 2000.
Six ans plus tard il est admis à la Musikhochule de Saarbrücken avec Jean Micault et Robert Leonardy. Dans ces mêmes mois il noue avec Gisèle Magnan des liens d’enseignement particulier qui sont toujours d’actualité.

Il est âgé de Seize ans(2009) lorsqu’il est reçu à l’unanimité au Conservatoire de Paris et ses professeurs Bruno Rigutto, la très regrettée Brigitte Engerer, Claire Désert et Michel d’Alberto seront ses professeurs.

En 2011 il est admis( toujours à Paris) en classe d’accompagnement chez Reik Hozu et dans la classe de Jean Frédéric Neuburger.

Il reçoit en 2016 le diplôme d’accompagnement avec la mention Très bien.

En 2014 il termine son parcours parisien en recevant le Master de piano Mention : Très bien.  Puis deux  année plus tard (2016) le diplôme d’Artiste Interprète.

Cette même année 2016 il se perfectionne avec Louis Lortie et Avo Kouyoumdjan à la Chapelle Musicale Reine Élisabeth de Belgique. Chapelle à laquelle il appartient  toujours aujourd’hui.

Une enfance et une adolescence heureuse et jalonnée de Prix remportés avec panache.

À douze ans(2005) : Prix Madeleine de Valmaléte et premier prix de la fondation Maurice Ravel.

À 14 ans (2007) Prix Franz Liszt d’Ile de France

À 15 ans Le Concours Universitaire de Strasbourg.

En 2012 à 19 ans il remporte :

Le Prix du meilleur candidat français du Concours d’Épinal.

Le 2ème prix du Concours Ettore Pozzoli à Seregno en Itale

Et le 1er Prix du Concours International du Lions Club Thomas Kuti.

L’année suivante (2013 ) l’Italie le couronne à nouveau avec le Viotti de Vercelli 1er Prix.  Et l’Écosse à Glasgow également premier prix , de plus il gagne en même temps le prix Blüthner : un piano à queue.

Mais ce n’est nullement un “coureur de concours“ !

Jonathan est un authentique récitalistes et concertiste qui a toujours conduit une double route musicale en étant dès l’âge de dix ans un invité et recherché pour paraître devant le public qui d’est montré dès les premières apparitions  enthousiaste et conquis par son charme , son esprit,  son sérieux dans ses choix et son sens inné de l’interprétation des oeuvres.

Il a voyagé en engagement de Lille au Terroir Wasseyen. De Piano Campus (Paris) et Jeunes Talents à Metz et Paris , Pianoscope à Beauvais et Musikfestspiele Saar à Giovine Orchestre Genovese, Gioventù Musicale d’Italia. Puis Festival de Jeune Espoirs et les Festivals   de Fénétrange, Piano en Saintonge, A Lyon, à l’UNESCO à Paris et CAC de Forbach(57).
Le Stevenson Hall de Glasgow et aussi Edinburgh, Dundee en Écosse et en Italie à Modena, Vercelli,Novarra, Sulmona Auditorium G.Mahler  et Sala Verdi à Milan, le Carlo Felice de Genova (Italie).

Le nombre de ses concerts avec des orchestre aussi prestigieux que l’Orchestre national de Strasbourg est proprement prodigieux ! Il montre que cet artiste a véritablement la musique comme mode d’existence tout comme essence spirituelle. Une vie dédiée à son art sans snobisme ni arrivisme mais où passion , curiosité et goût du travail lui sont des atouts naturels doublé du talent original et unique.

La musique contemporaine lui est immédiatement familière. Ainsi il a créé lors du concert du Concours qu’il a remporté samedi une pièce de Bruno Mantovani  avant le 2ème Concerto de Brahms, œuvres que vous pouvez écouter sur Internet en ce moment.[3]

Il a créé la sonate N° 3 de Nicias Bacri. Les œuvres de Pierre-Alain Baye-Weppe et Roye Boyle comme Guillaume Connesson et Thomas Adès sont à son répertoire habituel.

Pour le Label Warner il a enregistré en compagnie du pianiste Philippe Cassard [4]une œuvre inédite de Clause Debussy pour Chœur de femmes  et deux pianos.

Il est soutenu par la Fondation Colas, la Fondation Goéland, et la Fondation Les Allumeurs d’Étoiles.

Visitez sur le Web les extraits de concerts qu’il a déjà donné et rendez-vous bientôt en retransmissions diverses.

Remercions ce bel  artiste qui  nous est révélé au grand jour. Après cette année si difficile pour tous, saluons ceux et celles de nos artistes  et de leurs professeurs, organisateurs etc. Malgré embûches ils ont eu le courage et la grâce de poursuivre leu tâches pour nous apporter des moments de bonheur à partager.

Bravo à Jonathan

 Amalthée

 

 



[1] Mesurres sanitaires

[2] Pour l’historique de ce Prix le site internet vous donnera toutes les indications essentielles.

[3] En vous rendant sur le site d Franc e Musique

[4] pianiste et producteur à France Musique

Just

Une auteure écrivain et journaliste n’a pas forcément la passion de faire des courses pour certains produits !

Je préfère échansur la prévention  santé , les soins de beauté et autre agréments naturels dans un endroit tranquille plutôt que debout das un magasin.

Ainsi j’ai assisté à une réunion Just . Pour une bonne part des produits j’ai trouvé une nette supériorité sur la concurrence. La nature est vraiment très présente dans ces crèmes et lotions.

Ce qui fit remonter en moi bien des souvenir d’enfance…lorsque les tantes et les grand mères soignaient nos bobos d’enfant !

Just est une entreprise qui distribue ses produits beauté ,santé et soins de proche en proche, de maison en maison et de réunion en réunion. Une conseillère agrées est à votre écoute, ainsi vous avez l’entière maitrise de vos choix et de votre dépense.   Et de la musique

Sans omettre les produits de maquillage qui sont épatant !

Just est devenu notre partenaire. Ainsi nous conjuguerons  désormais  ls soins de beauté et santé avec les plaisirs de la lecture et de la musique

Vous ferez connaissance avec les produits en appelant :

Régine Lassablière  au 06 81 61 62 82

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Voici son message de présentation :

 

Avec JUST depuis 1999 je vis une passion pour les plantes et les huiles essentielles Un parcours idyllique commencé avec lHuile 31 . Alliance de plantes qui selon les besoins  du corps se révèle aux bons moments et en capte les bienfaits . Elle se respire et/ou s’applique.

Ensuite essai de  la crème pour les pieds…et puis de toutes les autres

Je deviens conseillère le  jour de mon anniversaire .

Pour être  proche de la clientèle je  parle  des “crèmes de grands-mères“ et passe au rôle d’hôtesse.

 Devenue  Animatrice en septembre 2018, je transmets mes passions à de nouvelles conseillères.. Just entreprise respectueuse de l ’environnement qui contribue  à l’épanouissement de ceux et celles qui collaborent  à cette belle Odyssée m’a apporté cette part de rêve et de réalité solide et subtile qui fait mon bonheur.

Je remercie mes clientes et clients pour leur fidélité signe de la qualité et des bienfaits de nos produits. Toujours disponible chaque nouvelles rencontre, chaque nouvelle vente se transforme en rencontre amicale. Nous  partageons ainsi un bien être indispensable: celui du corps et d’esprit.

 

Il nous a quitté Dimanche premier décembreChef d’orchestre discret et talentueux Marris Jansons  était aimés de tous sans réserve. Il était sans manières excessives et d’une courtoisie remarquable. Musiciens d’orchestre, solistes et chanteurs comme Directeurs de salle et élèves éprouvaient une admiration affectueuses pour lui.

Il nous a quitté Dimanche premier décembreChef d’orchestre discret et talentueux Marris Jansons  était aimés de tous sans réserve. Il était sans manières excessives et d’une courtoisie remarquable. Musiciens d’orchestre, solistes et chanteurs comme Directeurs de salle et élèves éprouvaient une admiration affectueuses pour lui.

Il nous a quitté Dimanche premier décembreChef d’orchestre discret et talentueux Marris Jansons  était aimés de tous sans réserve. Il était sans manières excessives et d’une courtoisie remarquable. Musiciens d’orchestre, solistes et chanteurs comme Directeurs de salle et élèves éprouvaient une admiration affectueuses pour lui.

Notre Dame de Paris en Flamme
Notre Dame de Paris en Flamme

Nous reste cependant l’espoir de pouvoir sauver l’orgue séculaire.

Ce que les révolutions et les guerres avaient préservé, les imprudences et les négligences de notre époque l’ont permis.1 L’un des chefs d’œuvre mondial de l’art gothique, Notre Dame de Paris est aujourd’hui l’ombre d’elle-même. Sa toiture d’une valeur à peine estimable, dont certains bois dateraient de l’époque du temple d’Apollon(époque de Lutèce) sont consumés à jamais.

Jacques Offenbach

Sans  une ride  deux siècles après ! 

1819  Jacob Offenbach vient au monde à Cologne le 20 juin.

Il faut m’appeler Georges ! Ou alors Maestro ! Mais pas chef d’orchestre…l’aspect est trop militaire !

Il était solaire. Sportif. Il avait été judoka. Montait à cheval. Conduisait son bateau. Aimait la nature, la campagne, la marche.

Il émanait de lui une force magnifique qui vous soutenait. D’un seul regard. Il ne vous oubliait jamais s’il vous avait  en amitié. L’amitié, l’amour comme une devise.

Précis, travailleur armé d’un bon sens  inné et guidé par l’instinct de ce qui est beau. Évident. Équilibré.

Il était discret et secret.

Il n’aimait pas se lancer dans des analyses trop poussées…

Alain Altinoglu  au pupitre à Bayreuth

Lohengrin de Richard Wagner .

Dernier opéra romantique ?

 

 Le 26 juillet dernier Alain Altinoglu dirige Lohengrin au Festival de Bayreuth retransmis sur l’antenne de la Radio Bavaroise.Reprise de la diffusion le 9 août sur France musique.

 

Second chef français de l’histoire du Festival à monter à ce légendaire pupitre [1], Alain Altinoglu fêtera ses quarante ans le 9 octobre. Un heureux événement  mérité  pour  lui , comme pour les mélomanes français, qui  même observateurs, prennent toujours un peu tard la mesure du talent de leurs compatriotes. Une formidable  consécration pour cet artiste  talentueux, de caractère aimable  et raffiné, reconnu dès ses premières armes à la tête des maisons d ‘Opéra et des salles de concert de New-York –Faust et Werther…à Vienne et Munich , Philadelphie, Berlin et Paris .

Tom Koopman

Claveciniste, musicologue et chef d’orchestre

 

Soixante dix automnes ! Un cœur débordant de tendresse ,des raisons inépuisables de vivre la musique.

Je l’ai rencontré, écouté souvent. Toujours avec un sentiment de plénitude. Quelques semaines avant le 2 Octobre, il répondait à mes questions en l’honneur de son proche anniversaire.

 Tom Koopmann né à Zwolle  le 2 octobre 1944  prit les couleurs de la France pour diriger le Festival du Périgord vert, Itinéraire baroque il y a 13 ans. 

Avant de parler compositeurs et interprètes, soulignons que le Festival attache une attention particulière à son grand homme de Lettres, dont nous commémorerons le quatrième centenaire, le célèbre auteur des Dames Galantes , Pierre Bourdeille dit Brantôme. Le château qui fut le sien à Richemont reçoit un des concerts de l’Itinéraire.

Tom Koopmann, figure emblématique du renouvellement de l’interprétation des œuvres des XVII et XVIII ème siècles se tourne parfois aujourd’hui vers les œuvres de Schumann et de Mendelssohn et autre classique ou romantique. En réalité, Tom Koopmann bien que féru de musique “baroque“ considère la musique comme universelle dans le temps et l’espace. Schuman  composa en  visionnaire tel un musicien  très en avance de ses contemporains et Mendelssohn  a fait revenir le Cantor sur le devant de la scène.[1] 

Intégrale de Sonates de Beethoven par

Abdel Rahman El Bacha

 En tout premier lieu et avant que je ne vous présente un commentaire détaillé de cet enregistrement et du pari formidable accompli voici qui interpelle tout mélomane .

Abdel Rahman El Bacha dans la mouvance  de concerts dont quelques uns à La Roque d’Anthéron et à Tour récemment sur leur Intégrale, grave les 32 sonates de Beethoven dans l’ordre chronologique.

Ludwig van Beethoven a Vingt quatre ans lorsqu’il compose ses premières sonates de l’opus 2. De la première très courte les spécialistes de l’écrit disent qu’elle donne une belle matière pédagogique.

Lire pour la musique

Teresa Berganza

Et Olivier Bellamy

 Un monde habité par le chant

 La cantatrice espagnole vit à présent à côté de l’Escurial dans un vaste appartement. De là, elle a vue sur  le même paysage  que les souverains d’Espagne car ses murs sont enclos dans   la demeure sévère du puissant Philippe II, celui don Schiller traça le portrait dans son Don Carlo . Le même  personnage repris par  Verdi.

Teresa Berganza a fêté ses 80 ans au mois de Mars 2013. Elle porte son âge avec le même  caractère et de la même manière qu’elle avança dans la vie. Une grande bienveillance envers le destin qui l’a choyée et l’amour  voire la tendresse des êtres et de la nature dont elle jouit avec ferveur et enthousiasme telle qu’elle fut toujours. 

Lire pour la musique

Teresa Berganza Et Olivier Bellamy

 Un monde habité par le chant

 La cantatrice espagnole vit à présent à côté de l’Escurial dans un vaste appartement. De là, elle a vue sur  le même paysage  que les souverains d’Espagne car ses murs sont enclos dans   la demeure sévère du puissant Philippe II, celui don Schiller traça le portrait dans son Don Carlo . Le même  personnage repris par  Verdi.

Teresa Berganza a fêté ses 80 ans au mois de Mars 2013. Elle porte son âge avec le même  caractère et de la même manière qu’elle avança dans la vie. Une grande bienveillance envers le destin qui l’a choyée et l’amour  voire la tendresse des êtres et de la nature dont elle jouit avec ferveur et enthousiasme telle qu’elle fut toujours. 

Le pianiste français Philippe Bianconi

 Directeur du Conservatoire américain de Fontainebleau.

 Né à Nice en 1960, élève de Simone Delbert Février il  fréquente le Conservatoire de Nice et remporte très jeune le Prix des Jeunesses musicales. Puis ce furent les États Unis qui le couronnent à deux reprises, pour le Van Cliburn 1981  et le Prix Casadessus 1985.

Il jouera, invité par les grands chefs comme Lorin Maazel, Kurt  Masur et Serge Baudo à Prague.

Il  a entendu son premier Wagner en scène à Bayreuth où il se rend à l’âge de 14 ans sur autorisation de ses parents, mélomanes et amateurs de musique raffinés.

Tedi Papavrami

 Fugue pour Violon seul

 Éditions Robert Laffont

 La couverture déjà donne le ton.Le jeune homme en pull noir très strict ,cheveux ultra courts très  bruns ,envisage  le lecteur les yeux dans les yeux.

Le sourire pourrait s'  esquisser en quelques secondes...mais la  mélancolie  domine en  ces yeux  révélant un caractère pugnace et ardent.Cependant l'expression fugitive fixée à jamais demeure  pudique et mystérieuse . 

Henri Dutilleux

Janvier 1916- 22 mai 2013

Le dernier printemps du gentilhomme de la musique française l’a emporté

 Il s’est éteint au mois de Mai par un temps de printemps pluvieux et froid.

Lui qui aimait les poètes  au point de donner à ses œuvres des titres empruntés à la poésie  survivait difficilement, comme en apesanteur, après que Geneviève sa chère épouse eut disparu en novembre  2009. Il a rejoint  l’univers caché  que sa musique lui avait entrouvert dès ses premières compositions, comme en 1938, Chanson du bord de mer  sur un poème de Paul Fort.

Cet homme d’une parfaite courtoisie et d’une gentillesse extrême possédait un caractère d’une tempe exceptionnelle et d’une droiture sans affectation

Richard Wagner raconté à tous

 Le Compositeur Richard Wagner né à Leipzig le 22 mai 1813 a soulevé au temps de son existence et de son parcours terrestre, autant de vagues  musicales ,littéraires et  de passions qu’il a semé pour l’avenir d’interrogations tant poétiques que  philosophiques.

Un véritable culte de l’art s’est constitué et se propage encore à notre 21 ° siècle et cela prit naissance à la parution de ses premières œuvres littéraires et dramatiques. Ce qui a suscité des vocations de mélomanes passionnés, de chefs d’orchestre et de chanteurs dévoués à son art

Marie Claire Alain

 Elle a rejoint Sainte Cécile et Johann Sebastian Bach au paradis des musiciens

 Benjamine des enfants de  Albert Alain organiste et compositeur, Marie Claire Alain naquit à Saint Germain en Laye  le 10 août 1926.Elle nous a quitté mardi 26 février à l’âge de 86 ans.Elle avait  cessé sa carrière de concertiste après deux mille cinq cents concerts dans le monde,mais ne cessa jamais  de transmettre la musique et de la servir.Nous perdons avec elle notre plus grande organiste,celle que les américains avaient surnommée « The Lady of the Organ ».

Georges Prêtre

Et la Philharmonie de Vienne

  

Il nous est difficile d’imaginer qu’un grand chef français ait surtout fait carrière en dehors de nos frontières. Georges Prêtre après Pierre Monteux et Charles Munch  est le troisième exemple de la façon dont les médias, les premiers responsables, qui agissent sur l’intellect des politiques [1], traitent nos artistes.

Revenons donc à Georges Prêtre qui depuis de nombreuses années demeure une des meilleurs élus de l’Orchestre Philharmonique de Vienne, une des cinq plus belles phalanges mondiales.Paris le 14 janvier, Berlin le 15 et le 16 à Mannheim avec un programme Beethoven,Stravinsky, Ravel. Prêtre emmène cette merveilleuse équipe vers un public de connaisseurs.

Musique absolue

 

Une répétition avec Carlos Kleiber

 

Par Bruno Lemaire

 

 

Nous sommes suffisamment critiques et parfois injustes envers les hommes politiques, pour apprécier  et déguster ce livre écrit dans l’admiration par un amateur de musique qui  connut le sujet par le biais des rares enregistrements laissés à la postérité et encore disponibles et un entretien avec l’un de ses instrumentistes chevronnés en la personne d’un Violon super soliste  à la retraite ayant élu domicile  en la ville éternelle.

Connexion

Les livres

Hélène Cadouin dite "AMALTHÉE"

Borde Basse

82 150 Saint Amans du Pech

France

06 44 02 32 12

Aller au haut