Derniers articles du blog

  • L’attentat contre Bonaparte

    24 Décembre 1800     Gildard Guillaume[1] J’avais envoyé à Paris, quelques un de mes[2] officiers pour se défaire de Bonaparte, parce que je croyais la mesure nécessaire : mais je ne leur avais prescrit aucun moyen d’exécution. Ils ont choisi celui de l’explosion, elle est blâmable puisqu’elle sacrifiait inutilement des innocents. Georges…

  • L’attentat contre Bonaparte

    24 Décembre 1800     Gildard Guillaume[1] J’avais envoyé à Paris, quelques un de mes[2] officiers pour se défaire de Bonaparte, parce que je croyais la mesure nécessaire : mais je ne leur avais prescrit aucun moyen d’exécution. Ils ont choisi celui de l’explosion, elle est blâmable puisqu’elle sacrifiait inutilement des innocents. Georges…

  • Muses éternelles

    Muses éternelles En disques chez MIRARE   Kaoli Ono  piano Cyrielle Ndjiki Soprano  Voici deux jeunes musiciennes empruntant le chemin des poètes du temps jadis pour affirmer un avenir rayonnant. La pianiste d’origine japonaise Kaoli Ono et la soprano Cyrielle Ndjiki se mesurant avec bonheur et quelle aisance et talent…

 

"Il est possible que le livre soit le dernier refuge de l'homme libre.

Si l'homme tourne décidément à l'automate, s'il lui arrive de ne plus penser que selon les images toutes faites d'un écran, ce termite finira par ne plus lire. Toutes sortes de machine y suppléeront.

Il se laissera manier l'esprit par un système de visions parlantes; la couleur, le rythme, le relief, mille moyens de remplacer l'effort et l'attention morte de combler le vide ou la paresse de la recherche et de l'imagination particulière; tout y sera, moins l'esprit.

Cette Loi est celle du troupeau."

André Suarès 1920

Hélène Cadouin dite "AMALTHÉE"

Borde Basse

82 150 Saint Amans du Pech

France

Aller au haut